dimanche 16 février 2014

Chronique n°14 : J'ai besoin de toi plus que je ne t'aime et je t'aime si fort, de Gunnar Ardelius.


Sypnosis : " Morris et Betty ". Il pose ses mains devant ses yeux et se met à raconter :. " Nous sommes maintenant dans un film et c'est de notre histoire dont il s'agit, de deux personnes qui se rencontrent dès la première scène. Dans un extrait présenté dans la bande-annonce, on dit qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Tous les autres personnages sont de couleur grise, nous sommes en rouge cerise. ". Elle enlève ses mains de ses yeux. " Il faut aussi qu'il se passe quelque chose de triste, sinon personne ne voudra voir le film. "

Avis :

        Comme si je n'avais pas assez de lire dans ma PAL, je suis allé à la bibliothèque de ma ville, et j'ai été attirée par le titre de ce livre.
        La couverture est super jolie, deux amoureux sous leurs couettes, dans un appartement un peu en désordre, ça représente assez bien l'historie du livre, donc c'est vraiment bien choisi!
        Pour ce qui est de l'histoire, on suit l'histoire de Morris et Betty. Après avoir passé la nuit ensemble, Betty donne son numéro à Morris, mais elle ne s'attendait surement pas à ce qu'il l'a rappelle l'après midi même. S'en suit une histoire d'amour plutôt complexe, en suivant aussi la vie familiale de Morris. L'histoire est saccadée en petit paragraphes, divisés en 3 parties.
        J'ai assez apprécié cette lecture, même si elle était assez courte; une petite centaine de pages que j'ai lu en l'espace de vingt minutes. L'histoire est touchante, moderne et fluide. On est prit dans l'histoire du début à la fin. Morris et Betty sont en quelque sorte, la vision que j'ai de l'amour maintenant. Ça nous tombe dessus comme ça, sans qu'on sache quoi faire, et on ne sait pas vraiment comment gérer ça. Et c'est ce qui arrive à nos deux protagonistes, qui vont se poser des questions tout au long de leur histoire.
        La fin est prévisible, si on a bien lu le sypnosis, mais je suis contente qu'elle ne soit pas si triste que cela, l'auteur aurait pu mais il ne l'a pas fait. En résumé, on finit ce livre avec une moue, en se disant que c'est dommage, mais en se disant aussi qu'il aurait suffit d'un truc en plus pour nous faire fondre en larme. Je trouve que c'est un bon livre, pour un premier roman.
        C'est un petit livre, l'histoire est plutôt jolie, mais vu la grosseur du livre, je tendrais à dire que c'est un livre à lire dans une salle d'attente ou bien dans un bus, pour un petit trajet, histoire de passer le temps d'un façon ludique. Ce n'est pas non plus un gros coup de cœur, mais une petite lecture qui m'a fait passer le temps.

Note : 11/20

Citation favorite :

« - Quand sait-on que c'est fini ?
- Peut-être quand on se sent plus amoureux de ses souvenirs que de la personne qu'on a devant soi. »

_____________________________________________________________________

Je vous rappelle que vous pouvez me retrouver sur 


Je vous fais plein de bisous!

2 commentaires:

  1. Une petite lecture qui pourrait vraiment me plaire.
    Bisous Clem <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est assez courte tu verras!
      Gros bisous Marinou ♥♥

      Supprimer